Les chats

Pourquoi est-ce que j’aime dessiner les chats ? Pas uniquement parce qu’ils sont beaux mais parce qu’ils sont à la fois terriblement simples et complexes. Les chats semblent regarder leur monde avec une expressivité que les hommes ont oublié.
Arnold est fier, doux, profond, princier, élégant. Une panthère noire. Il ne se laisse approcher que de ceux qu’il connaît bien mais il tient à distance les chiens qui s’aventurent une fois sur la propriété. Meiko est un chat à la fois céleste et totalement terrien. Un nuage de douceur avec des attitudes pataudes. Une démarche robuste et un chasseur hors pair.
Mimi tient une place unique dans mon histoire récente avec les chats : c’est une déesse qui, par sa douceur, m’a pris le cœur comme on prend la main et m’a ouvert la porte de la vie avec des chats.

Pages